NICHES, CHAPELLES ET CALVAIRES DE WIERS

 

 

Introduction

Protection du patrimoine local

 De quelques aspects historiques, descriptifs et anecdotiques …

L'adage nous l'enseigne : "Sans racines, l'arbre meurt. Nos racines, c'est l'Histoire". Pourtant, nombreux sont ceux qui, par paresse, par manque de curiosité, voire simplement par habitude, ne prêtent guère attention aux constructions héritées du passé auxquelles ils sont quotidiennement  confrontés. Qui s'interrogera sur le passé de cette masure abandonnée, si parfaitement intégrée à la nature qu'elle s'y fond désormais ? Qui remarquera la particularité architecturale de cette vieille ferme si (trop ?) souvent visitée ?

Marc Fauvaux, de Wiers, est de ceux qui témoignent d’une sensibilité et d’une attention à tout ce qui a trait, de près ou de loin, à leur environnement.  En cette fin d'année 1996, caméra nouvellement acquise au poing, il bat la campagne wiersienne. Sa quête le mène de niche en chapelle, de chapelle en calvaire, de calvaire en niche… Sa démarche associe la dimension symbolique du lieu de culte à la tradition patrimoniale profondément ancrée dans l’historique et l’anecdotique.

Une cassette vidéo d'une durée de 75 minutes est ainsi réalisée avec l’aide d’Edmond Musy ;  elle narre par le menu l'histoire de ces constructions particulières. Le commentaire assorti est fondé sur une étude réalisée quelque cinquante années plus tôt par Edmond Hennart, aujourd'hui directeur honoraire de l'école communale de Wiers, qui avait retracé l'histoire de chaque chapelle, répertoriant et décrivant son contenu.

Paraîtront également sous la plume de Marc Fauvaux, alors correspondant local pour le quotidien "Le Courrier de l'Escaut", une succession de dix articles, aux titres évocateurs : "Quand les chapelles racontent leur histoire" (CE16/01/97), "Le tour des chapelles" (CE25/01/97), "La promenade des chapelles" (CE13/02/97), et enfin "La ronde des chapelles" (CE12/03/97), (CE23/03/97), (CE02/04/97), (CE08/04/97), (CE15/04/97).

Autant d'invites à une balade éclairée entre ces points de repère…

L'objet de ce site est de proposer un nouveau support de diffusion via Internet aux aspects historiques,  descriptifs et anecdotiques des niches, chapelles et calvaires de notre village.

Lors de sa balade virtuelle, le visiteur aura la possibilité de situer sur une carte topographique les emplacements des monuments concernés : selon ses intérêts et sa curiosité, il pourra cliquer sur les hyperliens de son choix et obtenir, le cas échéant, une combinaison de ressources et de renseignements : bref descriptif, photo, article du Courrier de l'Escaut et séquence audio-visuelle.

Prolongeant les recherches menées par Edmond Hennart en 1947-48, par Marc Fauvaux en 1996-97, peut-être pourrions-nous, à notre tour, sensibiliser le public wiersien à son environnement et ainsi contribuer à la fois à une meilleure connaissance et à la sauvegarde du patrimoine local…

Thierry Fauvaux et Daniel  Minet

Février 2003

NICHE : cavité pratiquée dans l’épaisseur d’un mur et destinée à accueillir des statuettes de vierges et de saints.

 

CALVAIRE : représentation de la scène du Calvaire du Christ

 

CHAPELLE : édifice religieux de dimension modeste comportant un autel

 

Vous êtes le  ème à visiter les chapelles, niches et calvaires de Wiers.

Wiers en cartes postales anciennes - Histoire des Chapelles - Copyright 1999 - 2003